La démystification des icônes - La main rock n' roll

jeudi 12 juin 2014 10 h 17 Publié par Rockin' Mama
Ça fait probablement suuuuuper longtemps que vous l'attendez, vous avez même probablement pensé que j'avais oublié! Hé bien non! Voici le moment venu de vous présenter mon 4e et dernier icône, en fait le premier de l'en-tête, la main rock n' roll...
Vous vous en doutez, cette fabuleuse main représente le "rock" dans le titre de ce blog.
Et, c'est le plus important de tous! Car, à l'image de l'anneau, cet icône est l'unique qui les gouverne tous...
Pourquoi rock? Évidemment, parce que j'aime le rock. Le rock solide. Du bon vieux punk des années 70, le glammétal (ou hair metal ou hard rock) des années 80, le grunge des années 90 et pour les années 2000 et 2010 je sais plus comment on appelle ça mais vous voyez le tableau! Je penche aussi un peu sur le métal, sans entrer dans le scream ou le "bruit".

Mais c'est tellement plus que la musique, même si ça va avec. C'est un style de vie, une façon d'être. J'appelle ça la rockitude. Pas le sex, drugs and rock n' roll, je l'ai fait plus jeune ça. Je le fais encore, mais en remplaçant le "drugs" par "family" et en écrivant le "sex" en pas mal plus petit. Je ne suis pas non plus une groupie, quoiqu'en vous disant tout l'argent que j'ai dépensé ses dernières années sur des shows (surtout de Bon Jovi) et si je vous faisait le décompte du temps que j'y consacre, vous diriez peut-être que je le suis! Mais pas comparé à une vraie groupie (j'en connais des vraies de vraies!).

La rockitude, c'est dire ce que l'on pense. C'est s'habiller comme on le veut, peu importe la position qu'on a. C'est se calisser de ce que les gens que tu connais pas pensent. C'est accepter que plein de gens vont te trouver weird. C'est aussi vivre sa vie comme demain n'existait pas (en se gardant une gêne parce que mon chum veux une retraite lui...). C'est aimer faire le party (en respectant mon corps qui n'a plus 20 ans, même si ça m'arrive de l'oublier!). C'est tout ça.

La rockitude a toujours fait partie de moi. Elle a été très très évidente à l'adolescence, mais pour diverses raisons, pour "fitter avec la crowd" que je recherchais, je l'ai enfouie, même si elle ressortait de temps en temps. Je pense souvent que j'ai perdu plein de belles années à faire semblant d'être autre chose et que j'en retire rien aujourd'hui mais au fond c'est pas vrai. Je me suis perdue pour mieux me retrouver.

Depuis à peine 2 ans, j'ai fait le choix d'assumer ma rockitude.
Ça se fait graduellement. J'ai commencé par recommencer à affirmer publiquement que je suis une fan finie de Bon Jovi, depuis que j'ai 10 ans. Et l'affirmer autant que je veux! Y a un mur dans mon bureau consacré aux shows que j'ai vu en 2013. J'ai des photos officielles commandées sur le site officiel (y a pas plus officiel la!!) des shows du New Jersey en juillet, de Toronto et Montréal en novembre, et y a 3 de ces photos où on me voit dessus! J'ai aussi 2 pics que j'ai eu et une "setlist". Bref, j'aime Bon Jovi passionnément, vous êtes maintenant au courant. J'ai ensuite renoué avec la musique qui me fait tripper.
Tranquillement la rockitude s'est aussi réinstallée dans mon habillement. J'ai maintenant tout plein de vestons que je ne met plus! J'ai jamais été à l'aise dans un veston! À quelques exceptions près, même pour travailler, je respecte mon style. Je porte mes bijoux à tête de morts, je me fais les ongles en noir, etc. J'ai beau être directrice générale, y a moyen de faire tout ça en gardant un aspect professionnel. C'est juste hors du commun.
Je me permet aussi de ressentir les choses intensément. Je suis une passionnée, je suis intense. J'aime mes enfants intensément. J'aime la musique intensément. J'aime mon travail intensément. J'aime le chocolat intensément. Je suis aussi capable de détester intensément. C'est ce que je suis.
Il y a aussi un certain lâcher prise qui s'installe avec la rockitude. Surtout avec les enfants. Me laisser être moi-même me permet de les laisser être eux-même plus facilement. Je ressent moins le besoin de mettre les enfants, et même mon chum dans une "case".

Bref, rock pour l'attitude, la musique et la façon d'être. La rockitude, MA rockitude, fait partie intégrante de moi-même et de ce fait teinte tout ce que je fais.

Rock on!

1 Commentaire "La démystification des icônes - La main rock n' roll"

  1. Maryse St-Arneault Dit:

    yeahhhhhhhhhhhhhhhhhh ! Tout à fait d'accord ! Je retournerais travailler, je porterais mon superbe foulard à tête de mort rose. Pourquoi pas. On dirait que si j'ai pas ce petit quelque chose de "weirdo" c'est pas moi. Je porte des vestons, mais j'ai mes boucles d'oreilles camay en squelettes. That's it What you see is what you get :)

Publier un commentaire